Yasmine Tordjman Besson s’initie à la politique à Tunis ! il ne nous manque plus que ça…

Interviewée par le magazine Voici, le 6 octobre 2010, à la sortie du défilé Elie Saab, organisé à Paris, la tunisienne Yasmine Tordjman Besson épouse du ministre français de l’immigration et de l’identité nationale, Eric Besson, a avoué être séduite par l’idée d’un ministère de la mode.

Quand le journaliste lui demandait si elle postulerait à la tête de ce nouveau ministère la jeune mariée répondait « je n’irais pas jusque là » tout en esquissant un joli sourire.

Moins de 10 jours après l’interview, l’étudiante tunisienne semble apprécier l’idée d’entrer en politique. Et pour s’initier à la vie politique, rien de mieux pour Yasmine Tordjman que d’accompagner son mari dans ses visites de travail.

C’est ainsi que M. Besson était accompagné à son arrivée à l’aéroport de Tunis Carthage jeudi 14 octobre 2010, de Yasmine Torjman, sa jeune épouse.

Vendredi à partir de 9h00 du matin, au programme du ministre français, la visite de deux centres de formation professionnelle du côté de Ben Arous et ce en compagnie de M. Mohamed Agrebi, ministre de la Formation professionnelle et de l’emploi.

A 9 heures pétante, devant la porte principale du centre sectoriel de formation en bâtiment, M. Agrebi ainsi que M Besson étaient bel bien à l’heure. Seulement voilà le ministre de l’immigration était accompagné certes de M. Pierre Ménat, ambassadeur de France  en Tunisie mais aussi de sa femme.

La fashionista tunisienne aura ainsi fait la visite officielle du premier centre avant de se rendre au Centre technique de textile (CETTEX) où elle a assisté à l’inauguration officielle d’une nouvelle école des métiers de la mode.

Telle une élève studieuse, Yasmine s’est contentée de suivre son mari sans dire un mot. L’apprentie politicienne aura donc assisté à son premier cours. Une séance qui a quand même duré 2h30 !

Une réflexion au sujet de « Yasmine Tordjman Besson s’initie à la politique à Tunis ! il ne nous manque plus que ça… »

  1. Parfait apres la coiffure ,on aura la couture en politique.
    A signaler que le ministere de l interieur a empeche Besson de faire un discours a carthage lors de l inauguration de l exposition du jeune homme de carthage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s