Regardez la bibliographie du chef actuel du Bureau exécutif du président des États-Unis, Vous allez tout comprendre…

Rahm Emanuel (né le 29 novembre 1959 à Chicago, États-Unis) est un homme politique américain, membre du Parti démocrate et actuel chef de cabinet de la Maison Blanche sous la présidence Obama. Auparavant, il était membre de laChambre des représentants des États-Unis, représentant depuis 2003 le 5e district de Chicago (Illinois) et quatrième élu démocrate le plus important de la Chambre des représentants derrière Nancy Pelosi, Steny Hoyer et Jim Clyburn. Barack_Obama_and_Rahm_Emanuel_in_the_Oval_Office.jpg

Origines familiales

Rahm Emanuel est né à Chicago, Illinois. Son prénom, Rahm, signifie « élevé » en hébreu. Son nom de famille, Emanuel, signifie quant à lui « Dieu est avec nous ».

Son père, Benjamin M. Emanuel, né à Jérusalem, est un pédiatre et ancien membre de l’Irgoun, un groupe ultra nationaliste sioniste actif en Palestine entre 1931 et 1948. Il a émigré avec sa famille aux États-Unis dans les années 1960.

Sa mère, Martha Smulevitz, était la fille d’un dirigeant syndicat local. Elle a travaillé en tant que manipulatrice radio et possédait également un club musical à Chicago. Elle est également devenue une militante pour le respect des droits de l’homme. Les deux se sont rencontré dans les années 1950 à Chicago. Son frère aîné, Ezekiel, est cancérologue. Emmanuel a également une sœur cadette adoptée, prénommée Shoshanna.

Enfances et études

Lorsque sa famille vivait à Chicago, Rahm Emanuel a fréquenté l’école juive Bernard Zell Anshe Emet Day. Après un déménagement à Wilmette, il étudia à l’école publique, dans les lycées Romona puis New Trier. Il a obtenu son diplôme au Sarah Lawrence College en 1981, et a reçu son master en Discours et Communication de l’Université de Northwesternen 1985.

Alors qu’il n’était pas encore diplômé, il a rejoint la campagne du politique David Robinson à Chicago.

Carrière

À la fin des années 1980, diplômé en communication, il travaille pour le maire de Chicago.

Lors de la Première guerre du Golfe en 1991, Emmanuel est volontaire dans l’armée israélienne. Il est mécanicien, auprès d’un bureau de recrutement de Tsahal et répare les blindés près de la frontière libanaise.

À la fin de l’année 1991, il devient un collecteur de fonds pour Bill Clinton, quand celui-ci se déclare candidat à la présidence des États-Unis, récoltant alors la somme record de 72 millions de dollars.

De 1993 à 1998, Rahm Emanuel est conseiller politique à la Maison-Blanche, sous l’administration Clinton. Il y supervise la poignée de mains entre Yitzhak Rabin et Yasser Arafat lors de la signature des accords d’Oslo en 1993.

Il quitte la vie publique en 1998 pour le secteur privé, devenant directeur de la banque Dresner et membre du conseil d’administration de l’organisme de prêts Freddie Mac.

En novembre 2002, Emanuel se présente à la Chambre des représentants des États-Unis dans le 5e district et est élu. Il y remplace Rod Blagojevich qui ne se représentait pas, élu à cette même date, gouverneur de l’Illinois.

Le 6 novembre 2008, le président nouvellement élu Barack Obama lui propose le poste de chef de cabinet de la Maison Blanche, qu’il accepte

source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s