Ils sont forts ces iraniens : L’Iran a lancé « avec succès » sa 3e fusée spatiale, Kavoshgar-3 (کاوشگر , Explorer-3)

TEHERAN — L’Iran a annoncé mercredi le lancement "avec succès" de sa troisième fusée spatiale de type Kavoshgar, Kavoshgar-3, porteuse d’une "capsule expérimentale" transportant notamment des animaux vivants.

Cette annonce a été faite à l’occasion des célébrations du 31e anniversaire de la révolution islamique iranienne.

"L’Iran a testé avec succès la fusée spatiale Kavoshgar-3, de fabrication locale, portant une capsule expérimentale", a indiqué la télévision d’Etat en précisant que celle-ci transportait "des animaux vivants".

La télévision a montré des images de l’intérieur de cette "capsule", envoyées selon elle depuis l’espace, et contenant plusieurs animaux, dont un rat, des tortues et des vers.

Elle a également montré des images de la fusée en vol prises apparemment depuis cette capsule. Ces images ont montré la séparation entre la fusée et la capsule.

"Le fait que des êtres vivants soient envoyés dans l’espace et qu’on fasse des expériences sur eux et qu’ils reviennent ensuite sur terre est une grande chose", a déclaré le président Mahmoud Ahmadinejad lors d’un discours retransmis en direct par la télévision après le lancement.

"Nous allons envoyer un satellite à 500 kilomètres. Les étapes suivantes sont 700 et 1.000 km. Chacun sait qu’atteindre un orbite de 1.000 km permet ensuite d’atteindre tous les orbites", a-t-il ajouté.

Le président a également fait état d’une nouvelle fusée spatiale en cours d’assemblage, baptisée Simorgh (Phoenix).

La fusée Simorgh, longue de 27 mètres pour un diamètre de 2,5 mètres, pèse 85 tonnes et possède quatre moteurs. Elle est destinée à mettre d’ici deux ans un satellite de 100 kilos sur une orbite de 500 km, a précisé le ministre de la Défense, le général Ahmad Vahidi, lors des cérémonies.

Les précédents lancements d’une fusée de type Kavoshgar comme celle lancée mercredi avaient eu lieu en février et novembre 2008.

L’Iran avait par ailleurs placé en orbite son premier satellite, baptisé Omid (espoir), à l’aide de sa fusée Safir-2 à l’occasion du 3Oe anniversaire de la révolution islamique le 2 février 2009.

Le lancement de ce premier satellite avait provoqué l’émoi des Occidentaux qui avaient exprimé publiquement la crainte que cette capacité ne soit utilisée à des fins militaires.

L’Iran a également dévoilé trois nouveaux satellites en construction ou en projet. Il s’agit de deux satellites d’observation, "Tolou" (Aurore) et "Navid" (Promesse), dont la mission est de prendre des photos de la terre.

"Tolou est un satellite de 100 kilos et doit être placé sur orbite à 500 kilomètres d’altitude dans environ trois ans", a déclaré le général Vahidi.

Le troisième satellite, Mesbah-2, est un satellite de télécommunications en orbite basse, en cours de construction.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s