Maroc: 12 ans de prison pour une lettre au roi (les avions de chasses n’étaient pas équipés de protections an ti-missiles)

Douze ans de prison pour une simple lettre adressée au roi ? L’histoire de kaddour Terhzaz, un franco-marocain de 72 ans, retraité de l’armée de l’air marocaine est abracabrantesque. A moins qu’il ne s’agisse d’un règlement de compte de la part de certains généraux influents…

maroc roi wife fils

Cet officier supérieur marocain, marié à une Française – d’où sa double nationalité – avait sous sa responsabilité directe, dans les années 1970 et 1980, les pilotes chargés de bombarder, dans le Sahara, les colonnes du Polisario. Certains d’entre eux ont été faits prisonniers par le Polisario. A l’époque, le roi Hassan II ne voulaient pas entendre parler de ces hommes. Ils étaient, à ses yeux, des « disparus » : Reconnaître qu’ils étaient prisonniers, c’était, déjà, admettre l’existence de la guérilla indépendantiste…

En septembre 2003 cependant, grâce à l’activisme de la Croix Rouge, plusieurs d’entre eux ont été libérés. Dont Ali Najab. Lui qui a passé 25 ans dans les camps de Tindouf n’accepte pas le climat de défiance qui règne autour des prisonniers libérés, et moins encore le règlement militaire qui veut- au Maroc, mais pas seulement- qu’un prisonnier de guerre soit rayé des tablettes de l’armée avec le grade qu’il avait le jour de sa capture. Et comme nous sommes au début du règne de Mohammed VI, dans un Maroc où souffle un vent de liberté, il crée une association pour défendre la cause de ex-prisonniers de guerre. Il prend aussi contact avec Kaddour Terzhaz, dont il connaît le franc parler. Celui-ci décide alors d’écrire au roi.

Sa lettre, très respectueuse, reprend l’argumentation d’Ali Najab. Il souligne le caractère particulièrement dangereux des missions des pilotes dont les appareils nétaient pas à l’époque équipés de protections anti-missiles, avant d’en appeler à la « sollicitude » du souverain et de plaider pour des reconstitutions de carrière. Il envoie sa lettre au Palais après en avoir remis une copie à l’ancien pilote. Nous sommes en 2005.

kaddour terhzaz

Kaddour Terhzaz ne recevra jamais de réponse à sa lettre. Mais, trois ans plus tard, le 9 novembre 2008, il est arrêté. Jugé par un tribunal militaire, accusé d’avoir « divulgué des secrets de la défense nationale » il est condamné, le 28 novembre, pour « atteinte à la sûreté externe de l’Etat ».

Entre temps, la hiérarchie militaire est entrée en possession sans que l’on sache comment, du double de la lettre remis à l’époque à Ali Najab. Et le patron de l’armée, le général Abdelaziz Bennani a décidé de porter plainte contre Kaddour Terhzaz. Avec, en guise d’argument, l’allusion faite par l’officier, dans sa lettre, à l’absence de protection anti-missiles.

Ce serait cela le « secret » militaire « divulgué » par Kaddour Terhzaz. Or, non seulement Kaddour Terhaz n’a rien divulgué- il n’a jamais rendu publique sa lettre au roi- mais ce « secret » n’en est pas un. « Nos avions n’étaient pas équipés de moyens électroniques anti-missiles. Nous le savions et nous sommes quand même allés au combat » déclarait notamment Ali Najab dans une interview publiée le 21 avril 2006 par l’hebdomadaire Maroc Hebdo International». Des propos qui ne lui avaient pas valu à l’époque le moindre ennui…

L’absurdité de l’accusation- et de la condamnation- est telle que, dans un premier temps, la famille de Kaddour Terzhaz se laisse facilement persuader que les choses vont très vite s’arranger, que le roi, dès qu’il sera mis au courant, interviendra pour faire libérer le prisonnier. Elle se tait donc, pendant plusieurs mois. Mais il n’en est rien. Elle décide alors de contacter les autorités françaises.

A Rabat, le consul, qui dépose une requête pour pouvoir rendre visite au prisonnier, essuie une fin de non recevoir des autorités marocaines A Paris, le ministère de la justice finit par répondre qu’il ne peut rien faire.

Depuis, un site a été créé sur internet. Une manifestation est prévue, le 22 décembre, sur le Parvis des droits de l’homme à Paris, à 300 mètres de l’ambassade du Maroc.

histoire aviation maroc

11 réflexions au sujet de « Maroc: 12 ans de prison pour une lettre au roi (les avions de chasses n’étaient pas équipés de protections an ti-missiles) »

  1. Une fois j’ai demandé par simple curiosité à un ancien officier sous-marinier, a quelle profondeur il évoluait dans son sous-marin . C’était une question innocente de ma part mais il m’a répondu qu’il n’avait pas le droit d’en parler . Il est évident qu’il avait raison de ne pas en parler de même que cet ancien officier de l’armée de l’air marocaine ne doit pas dévoiler un tel handicap .
    je ne le savais pas, je viens de l’apprendre par ce blog et j’en suis étonné . C’est vraimeent du secret-defense.

  2. Depuis son indépendance l’Algérie a toujours peur de l’identité Sahraoui et de son état épidémique qui peut aisément s’étendre au Sahara pré-occidental (administré et colonisé par l’Algérie) ,ce territoire sahraoui est le prolongement naturel du Sahara occidental, que l’Algérie dépouille sauvagement de ses richesses (pétrole .gaz .phosphate et divers minéraux) avec la bénédiction du POLISARIO ,qui prétend défendre le droit à l’autodétermination de 250 000 sahraouis au Sahara occidental, alors qu’ils renie le doit à l’autodétermination à plus de 5 000 000 de nos frères sahraouis au Sahara pré-occidental (administré et colonisé par l’Algérie) , et ceci pour mieux camoufler leur intégration total à l’Algérie ,d’autre part le Polisario continue à exhiber les sahraouis (enfants ,femmes et vieillards) devant des associations occidentales naïves pour détourner les aides à des profits strictement personnel . Avec le Maroc nous peuple sahraouis avons au moins une autonomie en poche et ca fait très chaud au cœur ,avec l’ Algérie nous n’avons riens que du Bla Bla ,L’Algérie croit même nous faire l’aumône par ces aides aux camps de Tindouf –Lahmada et nous considère comme des êtres du second rond ( la preuve voir ce lien relatant le vrais visage des algériens et le traitement qu’ils réservent à nos frères Sahraouis victimes de l’égoïsme de la politique sociale du Polisario : http://forums.saharamarocain.net/showthread.php?p=52967 )
    , alors qu’elle exploite sauvagement nos richesses au sahara pré-occidental. L’Algérie a invité le Polisario chez elle pour mieux souscrire l’extension de l’identité du peuple Sahraoui, et pour l’exploiter en tant qu’arme contre le Maroc. le Polisario est tombé dans ce piège infernale et continue à jouer le jeu et servir l’Algérie contre les intérêts du peuple sahraoui.
    Les plus grands ennemis actuels du peuple sahraoui sont l’algerie.et le Polisario à cause de ces accords tacites avec cette dernière.

  3. ra9ed 3lihom theoriquement il a rien divulgué
    tu connais le grade militaire du roi c est ce qu on apel une remonté

  4. First off I want to say terrific blog! I had a quick question that I’d like to ask if you
    do not mind. I was interested to find out how you center yourself and clear your head prior to writing.
    I’ve had a tough time clearing my mind in getting my ideas out
    there. I do enjoy writing however it just seems like the first 10 to 15 minutes are usually wasted simply
    just trying to figure out how to begin. Any suggestions or hints?
    Kudos!

  5. great publish, very informative. I wonder why the opposite experts of this sector don’t notice this.
    You must proceed your writing. I am sure, you have a great readers’ base
    already!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s