Tunisie: Insolite résistance linguistique

Lacuizin, croiçanterie, Exalope… Les exemples de détournement linguistiques abondent dans les rues de Tunisie. Sans doute un acte de résistance contre une langue envahissante. Des internautes repèrent ces morceaux de bravoure et publient des photos témoins sur le net.

«Exalope Dwnde», «Liqidation», «Pizza Tabouna» et autres ne sont pas de nouveaux produits sur le marché tunisien. Nul ne peut nier le sens de l’humour de nos commerçants et fabricants d’enseignes. Leur objectif est évidemment de faire sourire aux dépens de cette langue étrangère envahissante. Mieux : ce que certains considèrent fallacieusement comme des fautes d’orthographe, n’est en fait qu’un courageux acte de résistance linguistique. De semblables blagues dérisoires, il y en a de pleins couffins dans nos marchés. Mais avec le web 2.0, on peut tout aussi bien rester chez soi et en rigoler. Ce n’est même plus la peine de faire le déplacement sans avoir la garantie que le show sera assuré. Les perles sont livrées à domicile par des internautes photographes qui croquent nos réalités sur le vif. C’est l’essence même du concept de création de certains groupes sur facebook:Photos insolites tunisiennesPhotos les plus drôles du bled et autres

Les rubriques «Insolite» des médias internationaux ne sont pas habitués à notre souk orthographique et à notre métissage linguistique aussi novateur que sarcastique. Et honni soit qui mal y pense ! Il ne s’agit pas d’erreurs, mais de détournement linguistique. Après tout, notre fameux «butin de guerre», on en fait ce que l’on veut ! Et nos groupes sur Facebook ne se contentent pas de shooter les enseignes des commerçants du quartier. La presse de Tunisie y est passée à la moulinette de l’ironie. Sans doute pour réaffirmer l’attachement de nos concitoyens à leurs canards préférés. Et dieu sait qu’ils sont libérés depuis que la mare du Belvédère s’est asséchée. Nos journaux ? Certains ont même l’insigne mérite de rapporter de rigoureuses informations… sur l’actualité des charlatans ou des annonces matrimoniales aux profils très séduisants. Notre presse déploie des trésors de créativité pour intéresser le lecteur rétif à l’écrit sous le règne délétère… de l’image.

Une créativité partagée par quelques -uns, et un don pour le bricolage désormais exposés grâce au miracle technologique du web 2.0. Des photos immortaliseront donc nos exploits, et leur diffusion à grand tirage, sera pour une fois assurée.

source : tekiano Lotfi Ben Cheikh

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s