L’adoption par des couples homosexuels acceptée par les Francais…

Au lendemain du feu vert donné par le tribunal administratif de Besançon à l’adoption d’un enfant par une enseignante homosexuelle, une majorité de Français (57 %) se dit favorable à l’adoption par des couples homosexuels, selon un sondage BVA pour « La Matinale » de Canal+. A l’inverse, 41 % des sondés s’y disent opposés et 2 % de ne se prononcent pas.

A la même question posée dans un précédent sondage BVA pour Le Figaro-LCI en 2006, les Français n’étaient que 48 % à se dire favorables à l’adoption par des couples de même sexe, 50 % y étaient opposés, et 2 % ne se prononçaient pas.

Si 71 % des sympathisants de gauche s’y disent favorables, ils ne sont que 37 % parmi les sympathisants de droite. Ce sont également les plus jeunes qui sont les plus favorables (68 % des moins de 25 ans contre 51 % des 50 ans et plus). De même, 64 % des personnes interrogées se déclarent aussi en faveur du mariage homosexuel, contre 36 % qui s’y déclarent opposées. Les plus jeunes y sont nettement plus favorables (77 % des 15-24 ans) que les plus de 50 ans (53 %). Là encore, le clivage politique est net : seuls 42 % des sympathisants de droite se disent pour le mariage gay, contre 75 % des sympathisants de gauche.

DÉBAT AU SEIN DE L’UMP

Le secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, a affirmé vendredi avec force son opposition à l’adoption par les couples homosexuels, et indiqué qu’il entendait faire prévaloir ce point de vue dans sa famille politique en dépit d' »avis différents ».

« Dans une société qui est en bouleversement, en changement », il y a « un repère nécessaire, c’est d’avoir un père et une mère ». Le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, a lui aussi opposé mardi une fin de non-recevoir « à l’adoption d’enfants par les couples homosexuels ». « Le modèle qui est le nôtre doit rester celui d’une famille hétérosexuelle », avait déclaré Nicolas Sarkozy dès 2006.

La secrétaire d’Etat à la famille, Nadine Morano, a fait une ouverture en évoquant la nécessité d' »ouvrir le débat, pourquoi pas lors de la prochaine élection présidentielle en 2012″. Le président du Nouveau Centre (parti allié à l’UMP), Hervé Morin, ministre de la défense, a pour sa part déclaré mercredi qu’il était « favorable » à la possibilité d’adopter pour les couples homosexuels.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s